30 MAR 18 0 commentaire
Montier la Celle : la construction des trois nouveaux blocs opératoires est lancée

Montier la Celle : la construction des trois nouveaux blocs opératoires est lancée

Trois années de préparation, environ deux années de travaux, et la polyclinique Montier-la-Celle disposera de nouveaux locaux et de nouveaux équipements lui permettant d’étendre son activité. Sur son site de Saint-André-les-Vergers, le projet d’extension est en effet en phase opérationnelle. Les travaux de construction d’un nouveau bâtiment sont lancés. « Les travaux seront terminés en juin 2019. Ce qui permettra de réaliser le rapatriement sur notre site des activités de la clinique des Ursulines, laquelle fait aussi partie de notre groupe Elsan, en septembre 2019, avec notamment ses services ambulatoires et la chirurgie esthétique », indique Nadia Rose, la directrice de la polyclinique Montier-la- Celle. Un investissement de 5,5 millions d’euros.

 

Les travaux ont débuté juste derrière la polyclinique. « Le nouveau bâtiment accueillera au rez-de-chaussée trois salles pour les nouveaux blocs opératoires ainsi qu’une nouvelle stérilisation et au premier étage des bureaux pour les consultations avec les médecins et les chirurgiens », explique la directrice de cet établissement. Le tout pour une surface totale de 1400 m2 et un investissement de l’ordre de 5,5 millions d’euros. Nouveaux blocs, mais aussi nouveau matériel. « Nous allons acquérir de nouvelles tables d’opérations, une nouvelle scialytique (un terme générique désignant un système d’éclairage pour les salles d’opération, NDLR), une colonne de cœlioscopie… », note encore Nadia Rose.

 

Dans le même temps, précisément entre juin et fin août de cette année, seront réalisés des travaux de rénovation du 3e étage de la polyclinique Montier-la-Celle. « Nous allons aménager un vrai service ambulatoire, avec de nouvelles salles de soins et un salon de convivialité accueillant et chaleureux, aussi bien pour les patients que pour les praticiens. Finie l’attente le long d’un couloir ». Lorsque tous ces travaux seront réalisés, lorsque le regroupement avec la clinique des Ursulines sera effectif, ce sont 180 professionnels qui travailleront sur le site dryat de Montier-la-Celle. 

 

« Ce sera sans conséquence au plan social dans la mesure où toute la partie administrative est déjà à Saint-André et où nous sommes déjà une seule et même entité juridique », précise Nadia Rose. Elle en profite pour évoquer le lancement dans son établissement d’une activité vasculaire (varices, carotides, aorte) grâce à l’arrivée depuis janvier du docteur Luca Esbridon. D’autres projets seraient en cours d’élaboration…

 

 

© L’Est éclair – 23-03-18 – Par Jean-François LAVILLE

Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.